poeles de masse et cuisinières de masse
ACCUEIL PRESTATIONS  QUESTIONS-RÉPONSES
(technique - prix -
performances)
L'ÉQUIPE PARTENAIRES
TÉMOIGNAGES

PHOTOS
VIDÉOS REVUE DE PRESSE BIBLIOGRAPHIE


Retour au sommaire des questions


questions connexes :



Pour aller plus loin sur le sujet :



Retour au sommaire des questions

Peut-on rendre confortable une maison en pierre mal ou non isolée avec un poêle de masse ?

Oui, c'est possible.

après, il faut prendre en compte qu' il y a de nombreux styles de maisons en pierres ; certaines sont vraiment des catastrophes thermiques ambulantes, alors que d'autres se révèlent assez facile à chauffer.

bien sur la nature des pierres va influer, mais surtout l'épaisseur des murs ainsi que leur état de santé au niveau humidité sont prépondérants dans l'évaluation de la puissance nécessaire pour le poêle.

pour règles générales :
  • plus les murs sont épais, et plus ils ont de chances d'avoir un comportement thermique intéressant.
  • si il y a présence d'humidité, ils risquent au contraire d'avoir un comportement très conducteurs.
il faut être capable de bien diagnostiquer l'état des murs, et les évolutions possibles de leur comportement une fois la maison mise en chauffe par un poêle.

voici deux retours d'expérience de maisons quasiment sans isolation :
  • une maison avec des murs de 50 cm d'épaisseur, très conducteurs ; un poêle de 7 kW a permis de rendre la grande pièce de vie de 60 m² confortable même par - 20°C extérieur. le comportement thermique des murs n'a quasiment pas changé , mais le niveau de confort a augmenté car pour une consommation diminuée, la maison est plus chauffée. Néanmoins les chambres qui se trouvent derrière en mur de refend n'ont pas une température supérieure à 13°C en plein hiver. le tout pour une consommation de plus de 12 stères. il faudrait deux poêles pour rendre l'ensemble de la maison confortable, ou alors le mieux srait d'apporter au moins une correction thermique sur les murs.
  • une maison avec des murs de 80 cm d'épaisseurs qui étaient assez humides, la maison était difficile à chauffer, et à rendre confortable. une fois le poêle (7 kW) installé, les murs ont progressivement séchés sous l'effet du rayonnement continu, et ainsi leur comportement thermique s'est beaucoup amélioré, la conductivité diminuant avec le séchage du mur.. aussi aujourd'hui le onfort est extrèmement intéressant dans cette maison, avec des murs périphériques qui sont à plus de 21°C ; les propriétaires peuvent donc aujourd'hui s'appuyer contre les murs avec plaisir, et donc la surface habitable a augmentée (avant une bande de 70 cm de large le long des murs n'étaient pas vivable du fait de la présence froide des murs) , tout cela pour une consommation de bois identique et une économie de fuel de plus de 2000 litres par hiver. la quasi totalité des 130 m² de la maison est confortable à l'exception du salon qui est séparé du poêle par iun mur de refend épais. il faudrait soit idéalement constuire un second poêle (3 kW) dans le salon, soit à minima pratiquer une ouverture dans le mur de refend pour permettre au rayonnement du poêle de pénétrer dans le salon.
Ce sujet des maisons mal isolées pose la question de la pertinence de ne pas isoler une maison ancienne ; bien sur, c'est l'idéal de pouvoir isoler correctement une maison ; mais dans l'habitat ancien, il faut tenir compte du fait qu'une isolation intérieure doit être choisie avec précaution, sous risque de créer des pathologies dans les murs -principalement un risque de condensation dans les murs)
L'idéal serait une isolation extérieure qui n'est pas toujours évidente à praitquer soit pour des raisons techniques (faibles dépassées de toit, ou mitoyenneté, etc.) ou financières (coût encore élevé de l'isolation extérieure)
la solution qui reste souvent la plus adaptée est l'application d'un enduit intérieur à base de chaux et chanvre ; mais il vaut mieux pour cela se renseigner auprès de spécialistes pour déterminer les épaisseurs applicables sans risque de pathologie.
une autre solution possible est une isolation par l'intérieur avec création d'un vide ventilé entre l'isolant et le mur afin de préserver l'équilibre hydrostatique du mur.
dasn tous les cas, l'amélioration de l'isolation doit être organisée de manière cohérente, et nous saurons vous renseigner à ce sujet.

Le poêle peut aussi être une solution pour améliorer le confort tout en rentrant dans l'économie, et la non pollution, et  ainsi pouvoir préparer une seconde étape d' amélioration de l'isolation.

En conclusion, il est possible de rendre confortable une maison peu ou non isolée. bien sûr la consommation sera moindre avec une amélioration de l'isolation. Dans tous les cas, si vous nous contactez pour une information, nous faisons une analyse de votre maison, et nous vous indiquons quels sont les scénarios les plus appropriés à votre projet; aussi si nous constatons qu'une amélioration de l'isolation est plus judicieuse que la'mélioration de votre système de chauffage, nous vous le dirons. ; notre métier n'étant pas de vendre des poêles, mais de vous aider à aller vers le confort thermique que vous souhaitez.


ACCUEIL PRESTATIONS  QUESTIONS-RÉPONSES
(technique - prix -
performances)
L'ÉQUIPE PARTENAIRES
TÉMOIGNAGES

PHOTOS

VIDÉOS REVUE DE PRESSE BIBLIOGRAPHIE
nous contacter
poeles de masse et cuisinières de masse
 Feudebois, groupe d'artisans poêliers, ramoneurs-fumistes diplômés.
Conception/réalisation sur mesure de poêles et cuisinières de masse maçonnés et homologuées,
 réhabilitation et création de conduits de fumées, ramonage. 
(rendement >78%, taux de CO <0.12% CO, taux de NOx < 136 mg/m3
indice de performance environnemental < 1 et taux de particules <33 mg/m3)
chaque poêle est unique et offre des performances garanties par l'institut technologique de Vienne (Autriche)     
four à pain Poeles de masse - Poeles à accumulationJérôme Prévieux et Jérôme Chapelle sont membres de la SCOP CABESTAN -  SIRET 450214416 00080 - APE 4312A - N° TVA/CEE FR 31450214416 TEL: 09.73.01.96.86  - Poele à bois - buches - pellets granules compressées